IJMCR ISSN: 2321–3124
Articles can be submission online
We Follow Peer Review Process
Call for Papers: Nov-Dec 2017 Issue
Welcome to IJMCR
 

Article Published In Vol.5 (July-Aug-2017)

Organisation, Offre et demande des services de santé de qualité: 18ans d’Expériences des mutuelles de santé en Province du Sud Kivu /RD Congo

Author : Dr Floribert MUTABUNGA bin LUBULA, Prof Dr Faustin CHENGE, Prof Dr Bart CRIEL, Prof Dr Abdon MUKALAY, Prof Dr Oscar LUBOYA and Prof Dr Henri MUNDONGO TSHAMBA

Download PDF

Le taux d’utilisation des services de santé par la population a atteint un niveau très faible, loin du niveau préconisé par l’OMS (1 NC/hab/an) en République Démocratique du Congo (RDC). Des multiples barrières économico-financières, les difficultés d’accessibilité au niveau périphérique ne permettant pas une survie du système de santé. La pauvreté réunit de façon transversale toutes ces thématiques expliquent principalement ce faible taux d’utilisation. Le dysfonctionnement des systèmes mutualistes existants constitue un élément aggravant cette précarité à l’accès aux services de santé.
Objectifs : Elle avait pour objectifs (i) de constituer un moyen de capitalisation d’expériences des systèmes mutualistes et (ii) de déterminer le profil sociodémographiques et économique, du niveau d’adhésion, pénétration, fidélisation et utilisation des services de santé aux mutuelles ainsi que le financement de santé en province du Sud Kivu /RDC.
Matériels et Méthodes: Elle est du type analytique transversale menée du 1er mars _ juillet 2016 auprès des 1220 ménages membres et non membres et au niveau des cinq(5) sur 23 mutuelles de santé fonctionnelles et formations sanitaires .Une enquête-ménage avait utilisé un questionnaire standardisé, un entretien individuel, focus group des acteurs clefs, comparaison des proportions et d’informations issues de la documentation des archives publiques avaient été utilisés. La valeur de significativité est P<0,05. L’Odds Ratio différent de 1 pour l’intervalle de confiance de 95% a été appliqué. Le SPSS version 11.5 pour Windows. Le test χ² de Karl Pearson ou de Fisher exact avait été appliqué.
Résultats : Il n’y pas de différence significative de profil de la population enquêtée concernant l’état civil, antécédents morbides et le statut marital. La profession, l’âge, le sexe, la taille et le revenu avaient une influence significative sur l’adhésion aux mutuelles de santé. Les chefs des ménages étaient marié (≥ 56 ans vs 15,1% de sexe masculin 89 ,9% ( sex ratio : 5,6) issus des familles de petite taille ( ≤ 5 personnes ) . L’adhésion des ménages gérés par les femmes était 4,5 fois plus faible par rapport à celle des ménages gérés par les hommes. Les structures sanitaires de proximité 92% vs 32% était souvent les plus citées par les mutualistes à 92% avec un p≥ 0,05 de faire recours aux services de santé dans les premières 24 heures de la maladie. Le motif de ne pas faire recours aux services de santé était souvent le manque d’argent et l’information chez les non mutualistes (80,7%) et des frais d’adhésion élevé 0, 48% des enquêtés et les obliger à faire recours aux multiples itinéraires thérapeutiques. En effet, 97% des mutualistes honorent la facture des soins alors que seulement 57,7% des non mutualistes le font. L’appréciation de la qualité des services offerts avait un lien significatif p value ≤ 0,05 . Les déterminants de l’accessibilité aux services de santé tel que la taille de ménages, sexe , la taille de ménages(≥5personnes ) , la profession, le revenu avaient un seuil significatif à l’affiliation . Le paiement de la facture des services de santé de qualité offert par la mutuelle de santé et avec des dépenses faibles que le non affilié p≥0,05. Sur une cohorte de cinq années, un faible taux d’adhésion allant de ± 4,6% vs ±3,6% avec une tendance à l’effondrement au fil des années tandis que le taux de croissance des mutualistes semble être fluctuant et vacillant évoluant de -147,7 vs 17,4% , très faible aux normes (T≥0) prévues . Le taux d’utilisation globale des services curatifs dans les structures sanitaires contractées était de 0,57 nouveaux cas par habitant par an et de 0,18 %/hab./an chez les non mutualistes à OR IC à 95 % 2,7 [1,3-4,6] qui comparé à la part des mutuelles de santé était estimé à 11%. Le taux d’’utilisation de services de la maternité était de 18,5% et l’accouchement assisté était de 39% comparativement aux non mutualistes de 18% qui comparé à la part des mutuelles de santé était estimé à 30%. Sur ± 10 ans de cohorte ; le taux de fidélisation à 81% mais un taux de epénétration très bas à 2,9%. La morbimortalité 1,1% vers 4,8% et 0,01 vers 0,006‰, qui comparée au taux de mortalité générale dans la population générale en province (0,8% vs 2,2%) ne diffèrent pas significativement chez les mutualistes. La source de financement des MUSA était la cotisation des membres et avec un ratio de sinistralité moyen à 1,01.
Conclusion: Le fonctionnement des mutuelles de santé, telles que organisé en province du Sud Kivu/RDC contribue à une sélection adverse et au risque moral des catégories de la population candidate à une protection sociale vis-à-vis du risque maladie. Certes qu’un engagement multidimensionnel soutenu de l’État est suggéré pour consolider les acquis en vue de favoriser un bon fonctionnement de ces systèmes mutualistes en Province du Sud Kivu.

Motsclés: Organisation, Offre,Demande, Services de qualité, Micro-assurance santé, Sud Kivu/RDC

Announcements

About IJMCR

All the persons belonging directly or indirectly to Microbiology, Biotechnology, Biochemistry, Virology, Environmental Sciences, Medical and Pharmaceutical Sciences, Food and Nutrition, Botany, Zoology, Mycology, Phycology and Agricultural Sciences.